RDC: Mwenze Kongolo appelle la Ceni à surseoir à l’élection des gouverneurs

Mwenze Kongolo, juillet 2014. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le président du Parti kabiliste (PK), Jeannot Mwenze  Kongolo appelle la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) à surseoir à l'organisation de l’élection des gouverneurs de 21 nouvelles provinces de la RDC, pour éviter de violer la constitution du pays. 

Les  députés  provinciaux  actuels, déjà hors  mandat, ont été  interdits de  siéger, a relevé Mwenze Kongolo  mardi 1er mars  devant  la  presse à Lubumbashi (Haut-Katanga).

Mwenze Kongolo soutient que ces députés provinciaux n’ont pas le mandat requis pour élire les  gouverneurs.

«Nous trouvons que c’est une démarche absurde, en dehors de la constitution. La Ceni lors de notre dernière rencontre, nous a parlé des Assemblées déjà déchues. C’est dans quel pays où on arrive à réveiller le cadavre politique pour aller voter», s’est interrogé Mwenze Kongolo. 

Les assemblées provinciales n’existent plus, fait remarquer l’ancien ministre de la Justice de Laurent-Désiré Kabila.

«Kyungu wa Kumwanza est ici, il est président de l’assemblée [de l’ex-Katanga]. Ça n’existe pas et tout d’un coup on va réveiller les Kyungu et les autres pour venir élire le gouverneur. Ça se passe dans quel pays ? C’est une absurdité inacceptable !», a-t-il poursuivi.

Mwenze  Kongolo a en outre évoqué le cas d’autres «provinces qui n’ont que trois députés, quand je prends la Mongala, ils vont s’élire comment, trois personnes vont élire un gouverneur de la Mongala. Non ! C’est une irrégularité. Ça n’entre même pas dans la logique de la loi électorale.»

Selon lui, il fallait commencer par les élections des députés provinciaux, qui à leur tour, vont élire les gouverneurs. «C’est ce qui est normal, c’est ce qui est constitutionnel», a-t-il conclu.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires