Le Pnud a soufflé sur ses 50 bougies

Allocution du directeur pays adjoint chargé de Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en RDC, Alfredo Teixeira lors de la remise des équipements à la protection civile au gouvernement congolais le 21/01/2016 à Kinshasa pour appuyer la stratégie de réduction des risques de catastrophes nationales. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) a totalisé 50 ans d’existence dans le monde dont 40 ans en RDC. Ce 50e anniversaire a été célébré le 24 février dernier à New York (Etats-Unis d’Amérique).

En RDC, la directrice pays du PNUD, Mme Priya Gajraj l’a rappelé mercredi 2 mars au cours de la conférence de presse hebdomadaire des Nations unies.

En 40 ans de présence en RDC, le Pnud a notamment développé des projets visant à éliminer la pauvreté et réduire les inégalités et l’exclusion.

Cette agence de l'Onu se propose, dans les jours à venir, soutenir une croissance en faveur de toutes les populations et appuyer le nouvel agenda de développement. Un agenda qui inclut les Objectifs de développement durable (ODD). Cet axe prend aussi en compte les programmes relatifs au changement climatique et bien entendu aussi au financement des projets de développement.

Brèves

- Environ 613 000 enfants et 703 200 femmes enceintes des provinces de Kinshasa, du Haut-Katanga et de l’Ituri vont bénéficier d’un projet de vaccination de routine. Un accord de financement de ce projet a été signé le 29 février dernier à Kinshasa entre l’Agence coréenne de la coopération internationale (KOICA), pour 4 millions de dollars américains, et l’Unicef, pour 2 millions, en présence du ministre congolais de la Santé publique.

A l’occasion, le ministre Félix Kabange Numbi a salué cette initiative qui va garantir à chaque enfant et à chaque femme enceinte, quel que soit l’endroit où ils vivent et quel que soit leur niveau économique, le droit d’être protégés contre toutes les maladies facilement évitables par la vaccination.

- Onze des vingt-six provinces de la RDC sont touchées par des inondations enregistrées depuis le dernier trimestre de 2015. Cette information a été livrée, mercredi 2 mars, au cours de la conférence hebdomadaire des Nations unies. Le dernier cas en date est celui des pluies diluviennes qui se sont abattues dans la province du Tanganyika.

- Le 1er dimanche du mois de mars est décrété «Journée internationale de la Radio et Télévision en faveur de l’Enfant". Dans le cadre de cette journée, les producteurs du monde entier sont invités à consacrer des émissions à la situation des enfants et à donner l’occasion à ces derniers de participer à la production de ces émissions.

Invité

Docteur Diene Keita est la représentante de l’UNFPA en RDC. Elle a salué l’appui du gouvernement suédois au projet de la santé sexuelle et de la reproduction en faveur des femmes et filles des quartiers désoeuvrés de Kinshasa.

Nouvelle de province

Au Nord-Kivu, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), facilite le retour volontaire de nombreux ménages de déplacés dans leurs milieux d’origine. La semaine dernière, deux cents familles, soit cinq cent trente-deux personnes ont bénéficié de cette facilitation. Ces ménages vivaient depuis quelques années sur les sites de Bulengo et Mugunga 1, proche de la ville de Goma. La Commission nationale pour les réfugiés (CNR) est également impliquée dans ces opérations de retours volontaires.

Question aux Nations unies

Des opérations militaires en Ituri sont-elle menées avec un timing ?

Agenda

Le 8 mars : journée internationale de la femme.

Vous pouvez écvouter cette émission:

/sites/default/files/2016-03/060316-p-f-magun00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner