Paroles et images obscènes dans les chansons : les sanctions encourues

Chiro et ses collègues musiciens de l’orchestre traditionnelle du tribut Mongo de l’artiste décédé Mabele Elisi sont au studio le 11/10/2013 à Kinshasa, pour la finition de l’Album « EKABOLA BITUMBA ». Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Les chansons composées par des artistes congolais contiennent parfois des paroles qui choquent le moral. Ces albums et clips sont diffusés à longueur de journées à la radio et à la télévision. Et pourtant, il existe un service chargé de la censure de toutes ces œuvres avant leurs diffusions. - A quelles sanctions s’exposent les artistes qui utilisent des paroles obscènes dans leurs chansons ?

Jody Nkashama discute de ce sujet avec Me Ruffin Lukoo, chercheur en droit.

/sites/default/files/2016-03/20160307-service-recours_aux_paroles_obsenes_dans_les_albums-que_dit_la_loi_congolaise39m35s.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner