Albert Kankienza: «Nous ne sommes pas allés demander à Dieu de donner un troisième mandat à Kabila»

Le Président Joseph Kabila reçoit des représentants des églises de réveils le 2/06/2015 dans son bureau officiel au palais de la nation à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le président des Eglises de réveil en RDC et l’un des organisateurs du culte œcuménique de dédicace de la RDC le samedi dernier, l’évêque Albert Kankienza a expliqué  mardi 8 mars à Radio Okapi que cette initiative visait à prier pour la nation congolaise «qui s’est engagée dans une année pleine d’enjeux».

Selon Albert Kankienza, les leaders religieux voulaient avec cette prière commune implorer Dieu pour que les élections se fassent dans la paix. Il s’est inscrit en faux contre une frange de l’opposition et de la société civile qui estime que ce culte était une manifestation de soutien au chef de l’Etat congolais.

«Nous ne sommes pas allés prier pour demander à Dieu de donner un troisième mandat à Kabila[...] Nous sommes allés prier pour la paix. Moi en tant que pasteur, la seule chose que je peux faire c’est prêcher la parole et prier. Les choses ne s’annoncent pas très bien pour notre pays, et nous avons pensé qu’il était bon et indispensable que nous puissions prier.» a-t-il soutenu.

L’évêque Albert Kankienza s’entretient avec Berry  Lutshaka.

/sites/default/files/2016-03/invite_du_jour_albert_kankienza_web.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner