Le Phare : «Une députée belge cherche à faire sanctionner Kinshasa»

Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.

Les journaux parus ce jeudi 10 mars à Kinshasa rapportent notamment la démarche d’une députée belge pour faire sanctionner certaines autorités congolaises« irrespectueuses des règles de jeu démocratique » et les efforts des leaders de l’opposition pour proposer une candidature unique à la prochaine présidentielle.

Le Phare fait savoir que la députée belge Marie Arena a introduit mardi 7 mars un projet de résolution au Parlement européen visant à l’application des sanctions individuelles contre des autorités congolaises qui seraient reconnues coupables du blocage du processus électoral ou des violations des droits de l’homme ou les deux à la fois.

Sa démarche, précise le quotidien, est d’obtenir de ses collègues députés européens la mise en œuvre formelle des structures appelées à revisiter, avec les officiels de Kinshasa, tous les problèmes liés au processus électoral et s’assurer que leur bonne foi n’est pas en cause dans les retards enregistrés au calendrier électoral initial.

Le Journal renseigne que cette députée est partisane des mesures d’interdiction de sortie ou de gel des avoirs à appliquer contre les décideurs politiques congolais qui empêchent le pays de progresser dans la voie de la démocratie et du respect des droits de la personne humaine.

A propos de ce processus électoral,  L’Avenir rapporte que pour les élections du gouverneur, tout se précisera demain vendredi. A l’en croire, l’examen du contentieux s’est achevé dans la plupart des cours d’appel de la RDC. Et conformément à l’article 27 de la loi électorale, c’est en principe le vendredi 11 mars que la Ceni doit publier la liste définitive des candidats à l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs des 21 nouvelles provinces, conformément à l’article 27 de la loi électorale.

La Ceni devrait en principe être notifié jeudi 10 mars, et pourra avoir la possibilité de publier la liste définitive des candidats à l’élection des gouverneurs le jour suivant,souligne le quotidien.

Toujours selon L’Avenir, les arrêts déjà rendus dans certains cours d’appels de la RDC montrent que la justice a sanctionné la tricherie politique et confirmé les candidatures qui ont reçu la bénédiction de leur regroupement politique. Le journal en veut pour preuve le rejet, par la cour d’appel de Lubumbashi, des recours de sept candidats indépendants pour les postes des gouverneurs dans les provinces issues du démembrement de l’ex-Katanga.

De son côté, La Prospérité voit se dessiner une candidature unique de l’opposition avec la mobilisation récente de tous les membres du G7 autour de Moïse Katumbi à Lubumbashi. Pour le journal, cet engouement autour de l’ex-gouverneur du Katanga est un pas de géant dans l’unification de l’Opposition politique et vers une candidature unique de l’Opposition. Le quotidien prévient cependant que le plus dur est à venir pour le président du Tout-Puissant Mazembe. Il s’agit pour lui de réussir à faire front commun avec les autres forces politiques et sociales du changement, dont l’UDPS d’Etienne Tshisekedi et la Dynamique de Vital Kamerhe, Martin Fayulu, Jean-Lucien Bussa, Jean-Pierre Bemba.

L’actualité dans la presse parue ce jeudi est également sportive.

Forum des As renseigne que le footballeur congolais Héritier Luvumbu Nzinga, blessé le 30 janvier 2016 à Kigali d’une fracture des ligaments croisés de la jambe droite au cours du match Rwanda contre RDC comptant pour les quarts de finale du 4ème chan a été opéré avec succès en ce début de la semaine en Belgique. A en croire le quotidien, ce jeune joueur qui a été évacué mercredi dernier pour la Belgique, aux frais du gouvernement, serait bien sorti de cette intervention chirurgicale. Le journal qui cite des sources médicales, rapporte qu’Héritier Luvumbu Nzinga sera absent des terrains de football pour une période de quatre à cinq mois.   

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner