Tito Ndombi: «Le grand problème pour la profession de journaliste, c’est la précarité des professionnels des medias»

Tito Ndombi, président du Conseil de l’audiovisuel et de la communication(CSAC) à Kinshasa, le 10/03/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le président du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la Communication (CSAC),  Christophe Tito Ndombi, a estimé jeudi que les dérapages constatés dans laproduction des medias congolais sont dûs notamment à la précarité dans laquelle évolue les professionnels des medias en RDC. Selon lui, cette précarité expose les professionnels des medias à la manipulation et donc aux dérapages.

«Le grand problème pour la profession de journaliste, c’est la précarité des professionnels des medias. Et cette précarité est aussi la conséquence de la précarité des entreprises de presse. Les entreprises de presse viable, il y en a combien dans notre pays» s’est interrogé Tito Ndombi, qui déplore également le fait que certains organes de presse en RDC sont gérés par de personnes qui ignorent tout du métier du journaliste.

Le président du CSAC a à ce sujet échangé jeudi 10 mars avec les patrons de presse sur la question des contenus des médias, à la veille des élections.

Tito Ndombi s’entretient avec Jacques Yves Molima.

/sites/default/files/2016-03/invite_du_jour_csac.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (87)
Ebola (81)
RDC (78)
Elections (73)
élection (61)
FARDC (51)
Beni (44)
Monusco (39)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (30)
Vclub (27)
Léopards (24)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)