La Prospérité: «CPI : Bemba compte quitter la prison»

L'ancien vice-président de la RDC, Jean-Pierre Bemba, lors de l'ouverture de son procès pour subordination de témoins le 29 septembre 2015 à la CPI. (Photo CPI)

Revue de presse du jeudi 17 mars 2016
 
Les journaux de Kinshasa reviennent sur l’éventuelle libération de Jean-Pierre Bemba, les résolutions de la réunion institutionnelle présidée par Joseph Kabila et l’analyse des discours des présidents de l’Assemblée nationale et du sénat à la rentrée parlementaire de mars.
 

La Cour pénale internationale (CPI), installée à Kinshasa, a écarté, mercredi 16 mars, la possibilité pour Jean-Pierre Bemba de quitter la prison le lundi 21 mars prochain, rapporte La Prospérité. En cas d’acquittement dans l’affaire de Bangui, Jean-Pierre Bemba devrait rester en détention jusqu’à ce qu’un jugement soit rendu dans le procès de subornation des  témoins, ou d’atteintes à l’administration de la justice, selon le bureau de la CPI à Kinshasa, indique le journal. La Prospérité évoque en outre la possibilité pour chacune des parties en conflit de faire appel du jugement.
 
Cependant, le tabloïd fait observer que Jean Pierre Bemba avait déjà bénéficié d’une liberté provisoire dans l’affaire de subornation des témoins. Une liberté provisoire dont jouissent, d’ailleurs jusqu’à ce jour, Aimé Kilolo, Fidèle Babala, après plus d’une année de détention préventive à La Haye.
 
Selon le juge à l’origine de cette mise en liberté, rappelle La Prospérité,  la durée de détention préventive devenait plus longue que la peine encourue par les détenus pour ce type d’infractions. Comme quoi, même si le procès d’atteinte à l’administration à la justice suit son cours normal, les ‘’Bembistes’’ n’ont pas beaucoup à craindre, quoiqu’il arrive. Bemba devra quitter la prison, en cas d’acquittement, conclut le journal.
 
Dans un autre dossier, L’Avenir rend compte de la réunion interinstitutionnelle présidée mercredi 16 mars par le président Joseph Kabila. Selon  le quotidien, le président de la République a appelé, à cette occasion, les chefs des institutions à la restriction budgétaire. Il leur a demandé de réduire le train de vie de leurs institutions, renseigne le tabloïd qui cite le vice premier ministre et ministre de l’intérieur qui a fait office du porte-parole de la réunion.
 
A en croire le Premier ministre, cité par Evariste Boshab, la RDC qui recevait 360 millions de dollars américains Perenco, n’en obtiendra que 35 millions cette année 2016. Preuve que la crise économique mondiale affecte la RDC conclut L’Avenir.
 
«Dernière session du Parlement : Kengo et Minaku dans l’embarras», titre Le Phare à la une. Le journal fait constater qu’à chaque fois qu’un acteur politique de premier plan s’exprime au sujet du processus électoral, du Dialogue ou de la Constitution, son discours est examiné à la loupe, afin de savoir s’il est « pro » ou « anti-glissement ».
 
Le Phare interprète le silence de ces deux responsables politiques sur la fin des mandats des députés et sénateurs, en rapport avec l’imminence de la fin de la legislature, comme le signe de leur embarras face aux réalités du processus électoral, pour lequel certaines opérations préélectorales exigent des délais qui vont concourir au « glissement ».
 
Forum des As, dans un chapitre culturel, rapporte que le premier ministre Augustin Matata Ponyo, a présenté jeudi 16 mars, à l’Université catholique du Congo (UCC) son livre intitulé « Pour un Congo émergent ». Ce livre entretien du Premier ministre, indique le quotidien, est un partage d’expériences aux générations actuelles et futures.
 
Augustin Matata brandit dans ce livre des recettes qui constituent, d’après lui, les deux piliers indispensables sur lesquels la RDC s’appuie aujourd’hui pour son développement : la nécessité de poursuivre les réformes structurelles afin de permettre à l’économie de fonctionner normalement et l’engagement commun des élites politiques et intellectuelles.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (106)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (46)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (19)
Opposition (18)