Burundi : le parti au pouvoir accuse Kagame

Dans un communiqué, le président du Cndd-FDD, indique que "le laboratoire du génocide est au Rwanda" et accuse le président Kagame de chercher " à l'exporter au Burundi pour jouer au petit impérialiste".

M. Pascal Nyabenda, qui est également président de l'Assemblée nationale reproche également à "certains milieux européens de fournir des armes et des fonds à Paul Kagame".

Il affirme que le président rwandais est « chargé de recruter et de former de jeunes Burundais sélectionnés dans les camps de réfugiés au Rwanda pour les envoyer commettre le génocide au Burundi".

Lire la suite sur le site de notre partenaire la BBC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner