Kolélas va saisir la Cour africaine

L'opposant congolais Guy-Brice Parfait Kolélas, arrivé deuxième à la présidentielle congolaise du 20 mars, a déclaré à la BBC qu'il va saisir la Cour africaine de justice concernant le verdict de la cour constitutionnelle validant la victoire du président Denis Sassou N'guesso.

"J'ai déposé un recours devant le juge en charge du contentieux électorale. Ce dernier a rejeté ma requête sous des prétextes farfelus. Cette même cour constitutionnelle a validé nos candidature. C'est la haute juridiction de notre pays. Je respecte le verdict qu'ils viennent de prononcer quoique contestable et je me réserve le droits avec mes avocats de porter cette affaire devant le cour africaine de justice", a déclaré Guy-Brice Parfait Kolélas.

Selon M. Kolelas, il y a eu une violation manifeste de la constitution congolaise.

"Les résultats auxquels après compilation des fiches jaunes, je suis arrivé premier avec 39% des suffrages et M. Jean MArie Mokoko est arrivé deuxième avec 29%. M. Sassou Nguesso est arrivé troisième. J'ai donc des éléments pour contester ce résultat annoncé par la Cour Constitutionnel", ajoute-t-il dans un entretien avec la BBC.

La Cour constitutionnel a rejeté le recours déposé par M. Kolélas, arguant qu'il n'avait pas été déposé dans le temps, ce que dément formellement l'opposant, affirmant que la Cour a compté comme des jours ouvrés le dimanche et le lundi de Pâques pour ne pas examiner sa requête.

Lire la suite de l’article sur le site Internet de notre partenaire la BBC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner