L’Angola demande l’aide du FMI

Son économie plombée par la chute des cours mondiaux du pétrole, Luanda se tourne vers le Fonds monétaire international.

Les discussions commenceront la semaine prochaine.

Selon Min Zhum, un des directeurs généraux adjoints du FMI, le plan d'aide qui sera conditionné à des mesures d'économie pourrait s'étaler sur trois ans.

Dans son communiqué, le FMI s'est déclaré prêt à aider l'Angola à s'attaquer aux défis économiques auxquels le pays fait actuellement face. Celui-ci note que le déclin brutal des prix du pétrole depuis la mi-2014 représente un défi majeur pour les exportateurs de pétrole, notamment ceux dont les économies doivent encore être diversifiées.

Dans un communiqué distinct, le ministère des Finances angolais a confirmé la demande d'aide et s'est dit prêt à travailler aux côtés du FMI pour renforcer « la discipline budgétaire ».

Lire la suite de l’article sur le site Internet de notre partenaire la BBC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner