Jonas Tshombela : «la résolution 2277 limite l’agenda du dialogue national »

Jonas Tshombela. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le coordonnateur de la Nouvelle société civile du Congo (NSCC) Jonas Tshombela invite la classe politique congolaise à s’engager dans la démarche du dialogue politique pour trouver un consensus sur l’organisation des élections. Il estime que l’adoption, par le conseil de sécurité de l’ONU, de la résolution 2277 sur la RDC constitue un signal fort pour les ténors du respect des délais constitutionnels et fixe le cadre de ce dialogue.

«La résolution 2277 semble limiter l’agenda de ce dialogue national et l’inscrit dans le sens de nos aspirations. Et nous avons l’impression que les signaux forts sont envoyés par cette résolution. Il y a de quoi nous faire avancer dans cette direction des signaux forts», a-t-il indiqué.

Pour Jonas Tshombela, l’enjeu du dialogue reste l’organisation des élections libres, démocratiques, transparentes et apaisés en bonne date comme le stipule la résolution 2277.  Et s’il y passation du pouvoir, que cela se passe dans le respect des lois de la république en toute civilité, a-t-il préconisé.

Il recommande par ailleurs au Chef de l’Etat Joseph Kabila de prendre des  mesures de grâce pour faire libérer des détenus politiques afin de décrisper l’environnement politique à la veille du dialogue.

Jonas Tshombela s’entretient avec Michel Kifinda Ngoy:

/sites/default/files/2016-04/120416-p-f-kinshasainvitedujourjonastshombela-00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires