Nord-Ubangi: les autorités de Businga prennent des mesures pour prévenir le choléra

De gauche à droite, un préposé de MSF Belgique désinfecte un homme transportant son enfant, victime de l’épidémie du choléra ce 25/07/2011 dans un centre médical des prises en charge des malades à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

L’administrateur du territoire de Businga (Nord-Ubangi), Désiré Bongula préconise le lavage des mains et l’interdiction de consommer des aliments exposés aux mouches. Il a également décidé de travaux d’assainissement pour prévenir l’épidémie de choléra, qui sévit déjà dans la province voisine de la Mongala. Il a annoncé ces mesures, mardi 19 avril, au cours d’une réunion tenue avec le médecin-chef de zone de Businga et les chefs de quartiers.

Désiré Bongula a décrété, pour ce mercredi, les travaux d’assainissement dans les deux grands marchés de Businga avec l’appui des volontaires de la Croix-Rouge, des agents du service de l’hygiène et des policiers.

A l’heure actuelle, aucun cas de choléra n’est encore signalé dans le territoire de Businga, frontalier avec celui de Bumba (Mongala).

A Bumba, où les premiers cas de choléra ont été signalés, à la mi-avril, le nombre de malades est passé trente-huit à cinquante-quatre, avec quatre décès.

La zone de santé de Yamaluka, dans le territoire de Bumba, vient également d’être touchée ainsi que celle de Yambuku, où dans l’air de santé de Ndobo a enregistré seize cas dont trois décès.

Les difficultés logistiques ne permettent pas aux autorités provinciales de la Mongala de communiquer, ni d’accéder aux zones de santé enclavées, qui sont menacées par l’épidémie.

La plupart des malades sont des gens qui ont l’habitude de se rendre dans des campements en amont de la ville de Bumba. La pollution de ces campements, suite aux fortes inondations d’il y a quelques mois, figure parmi les causes de la maladie.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner