Pamphile Mabiala dresse le bilan de 26 ans de multipartisme en RDC

Les urnes des élections présidentielle et législatives 2011 en RDC. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le professeur Pamphile Mabiala, historien et ethnologue à la faculté des sciences historiques de l’Université de Kinshasa estime que 26 ans après l’instauration du multipartisme, le processus de démocratisation est réellement en cours. Il en veut pour preuve, le concours de trente-trois candidats en 2006 à la présidence, dont quatre femmes. Il indique que ce processus est dans un état de démocratie transitionnelle.
 
Le professeur Pamphile Mabiala renseigne que la culture démocratique s’apprend. « La culture démocratique Ce n’est pas quelque chose de donné, du jour au lendemain. Elle prend du temps à s’apprendre et nous devons accepter que nous sommes en apprentissage, il y a des ratés. Moi je pense que la démocratie congolaise est capable de résister au temps et il faut continuer à faire en sorte que les règles du jeu soient respectées», conseille l’historien Pamphile Mabiala.
 
Comme tout processus, rappelle-t-il, ceux qui sont au pouvoir font des efforts pour le conserver, et ceux qui n’y sont pas aspirent d’entrer au pouvoir.
 
Pamphile Mabiala  s’entretient avec Paul Matendo.

/sites/default/files/2016-04/25042016-p-f-pamphilemabiala_invite_du_jour_web.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner