Syndrome du bébé secoué

Une femme et son bébé le 31/05/2013 à Kinshasa, lors de la cérémonie de lancement officiel du cadre d’accélération de la réduction de la mortalité de la mère et de l’enfant en RDC. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le syndrome du bébé secoué est une maladie qui peut survenir lorsqu’un nourrisson ou un enfant de moins de 2 ans est secoué violemment. Ce qui peut entrainer des lésions au niveau du cerveau.

Cela arrive généralement lorsque le père, la mère, l’oncle, la tante, le personnel domestique ou toute personne  qui s’occupe de l’enfant, n’arrive plus à supporter ou maitriser les pleurs d’un enfant et finit par le secouer violemment en tenant par le tronc.

Lorsqu’on secoue violemment un enfant, cela peut entrainer des hémorragies intracérébrales c’est-à-dire du sang peut s’écouler à l’intérieur du cerveau de l’enfant comme nous l’explique le médecin pédiatre et spécialiste en santé publique, Dr Gabriel Nsakala.

Notez qu’il faut généralement des examens approfondis pour bien diagnostiquer le syndrome de l’enfant secoué car les  hémorragies peuvent ne pas se manifester ou être détectées directement.

Pour ce faire, il faut recourir aux examens d’imagerie médicale.  Malheureusement en RDC, ce n’est pas dans tous les hôpitaux qu’on trouve ce genre d’équipement.

Pour prévenir cette maladie chez l’enfant, il faut éviter de le secouer violemment quelle que soit la situation.

Il y a plusieurs raisons qui peuvent pousser un enfant à pleurer.  Il faut toujours s’assurer que tout se passe bien pour l’enfant c’est-à-dire qu’il ne fait pas de fièvre, n’a pas mouillé sa couche ou n’est pas dans un environnement qui l’étouffe.

Lorsqu’il semble que tout est normal mais que l’enfant pleure sans cesse, il faut aller consulter un médecin le plus proche.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner