La Monusco et l’Unesco rendent hommage à Papa Wemba

Papa Wemba durant le concert de célébration de 35ans d’anniversaire de l’orchestre Viva La Musica le 14/07/2012 au Grand Hôtel Kinshasa. Photo Donjohn Bompengo

Le peuple congolais est sous le choc, après la mort de l’artiste Papa Wemba le 24 avril en Côte  d’Ivoire. La Monusco et l’Unesco s’associent à ce malheur pour rendre hommage à ce grand monument de la musique congolaise et africaine.  

Le Représentant spécial du secrétaire général de l’ONU, Maman Sambo Sidikou se dit profondément attristé par la disparition de Papa Wemba, a indiqué Antoine Bambara, directeur de l’Info publique de la Monusco.

Pour sa part, la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova,  trouve que «Papa Wemba était une légende absolue de la musique congolaise. Son héritage est immense, à la fois sur le plan artistique et moral. Sa musique a nourri les luttes des peuples d’Afrique pour la liberté et la dignité par l’art. Il a été un moteur de la renaissance culturelle africaine, et l’un des moteurs de la scène artistique à travers tout le continent».

La conférence de presse hebdomadaire de mercredi dernier a été animée par téléconférence par Charles Antoine Bambara, à partir de Bukavu. Et l’un des points  a concerné la protection des journalistes en période préélectorale et électorale. Et  dans ce domaine, selon le rapport de Reporters Sans Frontières,  la RDC est mal côtée parmi les mauvais élèves du continent africain. Cette ONG a enregistré la fermeture d’au moins 60 journaux, de 12 stations de radio et 5 chaînes de télévision. Et pour José Maria Aranaz, Directeur du Bureau conjoint, la répression de la presse est réelle dans ce pays.

Décryptage

Les Congolais ont-ils encore le goût de la lecture ? Combien d’auteurs produisent encore des livres ? Quelles est la politique de l’Unesco en matière de la promotion de la lecture et du droit d’auteur en RDC. Un représentant de l’Unesco RDC apporte des précisions dans cette émission.

Nouvelles en bref

  • A Beni au Nord-Kivu avec, l’Unité de Police UN constituée de l’Inde a formé des commissaires de la Police nationale congolaise (PNC). Une formation en armement du 19 au 23 avril dernier et qui a porté notamment sur les techniques de démontage et de remontage ainsi que sur les mesures de sécurité à observer.
  • La Police de la Monusco s’est enrichie depuis le 25 avril 2016 d’une nouvelle unité de Police constituée égyptienne. Forte de 180 éléments, cette unité sera basée à Kinshasa avec celle du Bangladesh. Avec cette arrivée, la Police de la Monusco compte à ce jour 7 unités de Police  constituée.
  • Visite en RDC du 21 au 26 avril 2016 du Rapporteur spécial des Nations unies sur les droits de l’homme des personnes déplacées dans leurs propres pays.  Le Dr. Chaloka Beyani était venu soutenir les efforts du gouvernement et de la communauté humanitaire pour assurer la protection des droits de l’homme de personnes déplacées internes. Il a visité les sites de déplacés à Komanda, au sud d’Irumu en Ituri. Il a aussi rencontré les humanitaires et les autorités provinciales du Nord-Kivu à Goma.
  • Développement durable: 200 millions de dollars américains octroyés à la RDC pour lutter contre la déforestation et la dégradation des forêts dans le cadre du financement REDD+. REDD+ est un mécanisme international encadré par les négociations sur le changement climatique afin d’encourager les pays en voie de développement qui protègent et restaurent leurs stocks de carbone forestier. Et à cette occasion, la Directrice pays du PNUD en RDC, Mme Priya Gajiraj a salué le gouvernement congolais pour l’utilisation du financement REDD+.

Invité

Au total, 110 000 dollars américains, c’est le montant du financement que le gouvernement allemand vient de mettre à la disposition du «Projet Protection des droits de l’homme et libertés publiques dans le contexte électoral en République démocratique du Congo. Il s’agit d’un projet de l’ONG internationale Avocats sans frontières en partenariat avec le Bureau conjoint des Nations unies aux Droits de l’homme. La signature de la Convention de ce financement a eu lieu mercredi au Quartier général de la Monusco à Kinshasa. Le chargé d’affaires de l’ambassade allemande, Dr. Christian Becker a représenté son pays à cette cérémonie.

Nouvelle de province

Cap sur Goma au Nord-Kivu où a été lancé mercredi dernier le projet conjoint de prévention et réponses coordonnées de lutte contre les violences sexuelles en RDC. Françoise Ngendahayo, Représentante de l’ONU Femmes/RDC, parle de la particularité de ce projet.

 Au Nord-Kivu, le projet a été lancé par le ministère de la Femme, Famille et Enfant à travers le programme STAREC soutenu par les Agences des Nations unies, notamment ONU femmes, UNFPA, et l’Unicef. Il est financé par la  Belgique.

Autoportrait

Eric Mwenze, assistant  administration PID/Monusco.

Agenda de la semaine

Le 3 mai : Journée mondiale de la liberté de la presse.

Bonne écoute :

/sites/default/files/2016-05/01052016-p-f-magun-00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner