Léon Mudunu parle des avantages de la zone de libre-échange au sein de la CEEAC

Des marchandises en provenance de Brazzaville par le Beach central de l’Onatra. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La ville de Kinshasa accueille, depuis trois jours, la deuxième réunion du comité technique du commerce et douane des pays membres de la Communauté économique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC) pour baliser le chemin à la création d’une zone de libre-échange au plus tard  en janvier 2017.

Invité de Radio Okapi mercredi 11 mai, le coordonnateur technique  et chef du département d’intégration physique, économique et monétaire à la CEEAC, Léon Mudubu attribue le retard dans la mise en place e cette zone de libre-échange au manque de volonté politique.

Pour lui, la population de la région profitera beaucoup de la mise en œuvre de cette zone économique.

«Toutes les entreprises vont être informées même les femmes qui font le petit commerce et à la fin c’est la population qui sera gagnante parce que les produits vont circuler librement.  Il y aura moins de tracasseries et c’est sûr que les coûts vont baisser et on aura accès à nos produits de base».

Léon Mudubu répond aux questions de Daniel Tambinzoni:

/sites/default/files/2016-05/11052016-p-f-invite_du_jour_leon_mudubu.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires