Colonel Mwana Mputu: «La police congolaise n’est pas au service d’un individu mais de la population»

Exhibition de la Police le 4/07/2012 à Kinshasa, lors de la présentation de la nouvelle unité spécialisée à lutter contre des gangsters, communément appelé «Kuluna». Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

La police rejette les accusations de partialité et de brutalité contre les manifestants pacifiques ou les sympathisants de l’opposition. Dans une interview accordée à Radio Okapi, le porte-parole de la police nationale congolaise, le colonel Mwana Mputu affirme que la police nationale congolaise (PNC) n’est pas au service d’un individu mais plutôt de la population. «Mais la police ne peut pas accepter que les institutions établies soient insécurisées», ajoute-t-il.

Interrogée sur la façon dont la police s’organise pour encadrer la marche de l’opposition annoncée pour le 26 mai prochain, le colonel Mwana Mputu rappellequ’en la RDC, l’organisation des manifestations publiques  est soumise au régime de l’information préalable. 

«Cela signifie que l’organisateur doit en principe écrire à l’autorité politico-administrative et cette dernière va ensuite le convoquer pour qu’ensemble, ils puissent étudier les différents itinéraires à prendre afin que l’autorité politico-administrative puisse donner des instructions formelles à la police d’encadrer les manifestants ». Mais si Cela n’est pas fait, prévient-il, la police ne permettrait pas que l’ordre public soit perturbé.

Le Colonel Mwana Mputu s’entretient avec Michel Kifinga Ngoy.

/sites/default/files/2016-05/160516-p-f-kinshasainvitedujourcolonelmwanamputupnc-web.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Mots-clés populaires