Gabon: grève générale d'une semaine

Les salariés du public et du privé ont entamé lundi une grève générale d'une semaine dans tous les secteurs.

Cette première journée de débrayage, à l'appel de la coalition syndicale Dynamique unitaire, a été diversement suivie dans les administrations gabonaises et très peu dans le secteur privé comme les banques ou les telecoms, a indiqué le porte-parole de ladite coalition, Jean-Rémi Yama.

"Travailleurs du public, du privé et du parapublic, observons tous la grève pour recouvrer notre dignité", a affirmé le secrétaire général de Dynamique unitaire, Louis Patrick Mombo, dans un communiqué.

La grève, reconductible, a été décidée lors d'une assemblée générale qui a réuni samedi 1.200 travailleurs, selon l'organisation qui rassemble des syndicats présents dans tous les secteurs, notamment l'éducation et la santé.

Un piquet de grève est organisé toute la semaine devant la primature à Libreville et devant les gouvernorats et préfectures en province.

Les grévistes exigent "le paiement immédiat de la prime d'incitation à la performance", instaurée par le gouvernement en 2014, le paiement de nombreux rappels de soldes et l'annulation d'une loi récente instituant l'"avancement exclusif au mérite".

Lire la suite sur le site Internet de notre partenaire la BBC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner