Le General Jean Baillaud s’exprime sur l’appui des casques Bleus dans l’opération « Usalama »

Le général Jean Baillaud, commandant adjoint de la force de la Monusco à Kinshasa, le 06/05/2015 lors de la conférence de presse de l’Onu. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le General Jean Baillaud, Commandant Adjoint de la Force de la Monusco, renseigne que l'appui des casques Bleus aux FARDC dans les opérations  conjointes avec la Monusco prend en compte  plusieurs domaines d’intervention, affirme  le général Jean Baillaud, commandant adjoint de la Force de la Monusco.
«Cet appui se passe dans un cadre d’opérations planifiées ensemble. Nous apportons notre appui en moyens de renseignements, en appui aérien, en appui feu avec tous nos moyens. Nous avons aussi des troupes au sol, un appui logistique, le soutien médical », précise-t-il.

Le commandant adjoint de la Force de la Monusco insiste sur le fait que ces opérations se passent dans les zones sans populations. « Les combats se passent dans les zones absolument vide des civils. Mais nous savons que cet adversaire est encore proche des populations et c’est avec la considération de la protection des civils que nous menons nos actions militaires», rappelle le général Baillaud.
Selon lui, les efforts pour venir à bout des actions négatives de ce groupe armé nécessitent une action beaucoup plus globale que celle des militaires. « Il y a besoin de faire des arrestations, de procéder au démantèlement des  chaînes de recrutement, de soutien voire des complicités. Ça c’est plus un rôle de police. Il y a aussi des rôles politiques qui sont extrêmement importants », fait-il remarquer.

Le numéro 2 de la force de la Monusco est convaincu qu’avec ces opérations d’envergure, les ADF n’auront plus une capacité de nuisance. 
«Ces opérations ont déjà obtenu un certain nombre de résultats significatifs. Mais on ne va pas s’arrêter là. Le bilan des opérations est significatif. Il est très important que nous allions encore plus loin dans la diminution de la menace qui reste encore bien réelle pour les populations de la région. Nous sommes dans une opération conjointe. Ce sont les FARDC qui communiquent sur le bilan détaillé», indique le général Baillaud.

Le General Jean Baillaud est interrogé par Papy Martial Mukeba.

/sites/default/files/2016-05/invite_du_jour_general_jean_baillaud_.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ebola (98)
RDC (86)
Ceni (83)
Elections (77)
élection (52)
FARDC (43)
Beni (41)
Monusco (38)
ADF (26)
Caf (25)
Opposition (24)
Vclub (24)
MLC (22)
Léopards (21)