Habré condamné à la prison à vie

L'ancien président tchadien est condamné à la perpétuité et jugé coupable de crimes contre l'humanité, viol et esclavage sexuel, selon les Chambres africaines extraordinaires.

M. Habré était poursuivi devant les chambres africaines extraordinaires pour crimes contre l'humanité, actes de torture et crimes de guerre.

Ce tribunal créé spécialement pour le juger est le fruit d'un accord entre le gouvernement du Sénégal et l'Union africaine.

Lors de la clôture des plaidoiries en février dernier, le procureur de la cour avait requis la perpétuité pour celui qui a bénéficié pendant plus de 20 ans de l'hospitalité sénégalaise.

De juillet 2015 à février dernier, 93 témoins à charge ont défilé à la barre, à la demande du parquet qui, pendant sept mois, a tenté de démontrer que Hisseine Habré était directement impliqué dans l'assassinat de plus de 40.000 personnes.

Des assassinats attribués à sa police secrète, la Direction de la documentation et la sécurité (DDS), par une commission d'enquête mise en place au Tchad après son départ forcé du pays en 1990.

Hisseine Habré a toujours nié son implication directe dans les présumés crimes qu'aurait commis la DDS.

Pour cette raison, il refuse de reconnaitre les chambres africaines extraordinaires qu'il accuse de travailler pour ceux qu'il appelle "les colonisateurs occidentaux".

Lire la suite sur le site Internet de notre partenaire la BBC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner