RCA: les autorités appellent à la vigilance

Le calme est revenu dans le 3ème arrondissement de Bangui ce lundi, après un regain de tension durant la nuit de samedi à dimanche ayant fait 3 morts, selon le correspondant de la BBC à Bangui

A l’origine des tensions, le braquage mortel d’un conducteur de taxi-moto de confession musulmane au niveau du pont Jackson.

La circulation paralysée durant la journée du dimanche, avait repris normalement sur l’avenue Barthélemy Boganda, qui mène au monument Koudoukou, dans le 3ème arrondissement.

Le centre commercial et les boutiques de PK 5, quartier à majorité musulmane, avaient rouvert leurs portes.

Les appels au calme se sont multipliés depuis dimanche matin, de la part des autorités, notamment le ministre de la sécurité publique, Jean Serge Bokassa.

M. Bokassa a invité « tous ses compatriotes au calme », appelant les forces de sécurités nationales et les forces étrangères présentes sur le sol centrafricain à « rester vigilantes ».

Il les a appelées à prendre des dispositions pour éviter « un embrasement de la situation ».

Lire la suite sur le site Internet de notre partenaire la BBC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner