RDC : aperçu de la célébration de la fête de l’indépendance

Célébration du 56ème anniversaire de l'indépendance de la RDC à Kindu (Maniema). 30 juin 216. Photo MONUSCO

La RDC célèbre jeudi 30 juin le 56ème anniversaire de son accès à l’indépendance. Le président Joseph Kabila a présidé dans la ville de Kindu au Maniema un défilé militaire et civil en présence des dirigeants des institutions, des ambassadeurs et chefs de mission diplomatique.

 
Pas de défilé dans les provinces du Lualaba, Haut Lomami
 
Les provinces du Lualaba, du Haut Lomami n’ont pas organisé de défilé, mais des cultes œcuméniques à Kamina et à Kolwezi. Dans la province du Haut Katanga, l’indépendance a été officiellement célébrée à Likasi.
Les gouverneurs des provinces ont, dans leurs messages,  invité les populations à maintenir l’unité du pays dans le but d’assurer le développement intégral des nouvelles entités territoriales, 56 ans après l’indépendance.
Dans les provinces de l’Equateur, de la Mongala, du Nord, Sud-Ubangi ainsi que de la Tshuapa, les gouverneurs ont organisé des cultes d’action de grâce.
 
Les attentes des populations de l’Ituri et Nord-Kivu
 
Les habitants de Bunia (Ituri) plaident, pour le renforcement de la sécurité de personnes et de leurs biens, critère majeur pour le développement de la province agropastorale et minière de l’Ituri. Face à ce défi, certains habitants recommandent notamment aux autorités de la province de s’investir pour la consolidation de la paix en Ituri, stimuler le goût du travail et un éveil de conscience.  
 
« De 1960 à nos jours, il n’y a eu qu’une seule amélioration : il n’y a plus de traite des noirs. Mais il y a toujours morts d’homme », se plaint une habitante de Goma. Les personnes interrogées  demandent aussi la création d’une classe moyenne, des emplois et la construction d’autres infrastructures, pour une développent économique.
 
Défilé annulé à la dernière minute dans le Kwilu
 

Le défilé prévu dans la province du Kwilu, a été annulé en dernière minutes par les autorités urbaines sans avancer une quelconque raison, indiquent les sources locales. Seule une messe d’action a été célébrée à la Cathédrale saint François-Xavier de Kikwit. En revanche, un défilé a été organisé à Kenge dans la province du Kwango.
 
Les politiciens interpellés au Kasaï Oriental
 
L’évêque du diocèse de Mbuji-Mayi, Monseigneur Emmanuel Bernard Kasanda, a au cours d’une messe d’action de grâce, a invité les acteurs politiques congolais à faire de concessions afin de procurer à la population la paix à laquelle elle aspire.
Pour lui, le dialogue est le cadre indiqué pour que les congolais débattent de leurs divergences. «56 ans après, il est inconcevable que la communauté internationale s’invite pour imposer la paix» estime-t-il.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (151)
Ebola (129)
Djugu (55)
FARDC (51)
FCC (49)
Léopards (46)
Beni (36)
Sénat (30)
Can 2019 (28)
ADF (25)
Lamuka (23)
AFDC-A (23)
CACH (20)
Caf (20)
Monusco (20)