Fièvre jaune: le gouvernement et l’OMS intensifient la lutte

Salle d’observation dans un hôpital à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le gouvernement et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) intensifient la lutte contre la fièvre jaune au Kongo-Central où 307 cas  suspects ont été notifiés dans 9 zones de santé classées « silencieuses ». Une campagne de sensibilisation est menée pour venir à bout de cette épidémie. Une équipe  d’épidémiologistes s’est rendue sur place pour sensibiliser les autorités et les communautés locales sur les risques de l’épidémie. C’est l’un des sujets abordés au cours du magazine des Nations unies.

Les autres titres de l’émission :

1. Actualité de la semaine 

-Le chef de la Monusco a participé le 30 juin à Kindu à la cérémonie officielle de la célébration du 56e anniversaire de l’indépendance de la RDC.

Plusieurs personnalités et responsables des institutions congolaises ont pris part à cette cérémonie.

- Les 4008 recrues du centre d’instruction de la base militaire de Kitona prêtes à servir sous le drapeau partout à travers le territoire national. C’est ce qu’a affirmé le colonel Munganga Djuma Jean, commandant du centre d’instruction de cette base militaire.

2. Décryptage

Le monde a célébré la semaine passée la Journée internationale de soutien aux victimes de la torture.

A Kinshasa, l’ONG «Gouvernance Plus», partenaire du Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme, a organisé avec l’appui du BCNUDH des activités en rapport avec cette journée. Un repas de solidarité a été offert. 168 victimes de la torture y ont pris part.

3. Nouvelles en bref

-Trente professionnels des médias du territoire de Kongolo ont appris les principes du journalisme et de la résolution 2277 du Conseil de sécurité. Cette formation qui a débuté mercredi dernier est organisée par  la section Info publique Monusco Kalemie. La mission onusienne a mis à la disposition des apprenants de la documentation sur le journalisme, des exemplaires des résolutions 2277 et 2272 ainsi que des numéros du Magazine Echos de la Monusco.

-L’Organisation internationale pour les migrations a organisé une formation à Bukavu en faveur des unités lacustres de la police des frontières.  

4. Invité

Une mission de la Monusco s’est rendue récemment à la base militaire de Kitona, située dans la province du Kongo-Central. Objectif : assurer la formation des 4 008 recrues en éducation civique et patriotique.

Le colonel Munganga Djuma Jean est le commandant du Centre d’Instruction de la base militaire de Kitona. Il est l’invité de l’émission.

5. Nouvelle de province

Des femmes de la chefferie de Walendu Bindi ont accusé les autorités congolaises de ne pas jouer franc jeu dans la traque de la milice Forces de résistance patriotique de l’Ituri.

6. Question aux UN

Quelle serait la perception de la Monusco par rapport à la déclaration de l’Union européenne selon laquelle le Nord-Kivu serait encore une zone rouge du point de vue sécuritaire.

Question posée la semaine au cours de la conférence de presse hebdomadaire des Nations unies à Kinshasa. La réponde du porte-parole intérimaire de la Monusco, Charles Bambara, à suivre au cours de l’émission.  

7. Autoportrait

Jacques David, en charge de la communication au PAM/Nord-Kivu.  

8. Agenda de la semaine

Du 4 au 8 juillet 2016 se tiendra à Zongo dans la province du Kongo-Central un atelier d’élaboration du texte et des stratégies de protection des défenseurs des droits de l’homme en République démocratique du Congo. Le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme est impliqué dans cet atelier.

Suivez l'intégralité de l'émission en cliquant ici:

/sites/default/files/2016-07/20160703-magazine-nations-unies_31min52sec.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner