Ciment gris: Grégoire Bakandeja plaide pour des mesures d’encadrement

Professeur Grégoire Bakandeja Wa Mpungu lors d’une émission au studio de Radio Okapi à Kinshasa, le 06/06/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le gouvernement congolais a suspendu, pour trois mois, l’importation du ciment gris, des barres de fer à béton et du sucre.

Invité de Radio Okapi mardi 12 juillet, le professeur Grégoire Bakandeja appelle le gouvernement à prendre des mesures pour encadrer ces commerces afin d'éviter la surenchère de certains opérateurs économiques.

«Il faut prendre des mesures contre tous les maffieux qui sont dans le secteur [commerce] et les décourager par des mesures et des sanctions administratives», recommande-t-il.

Le professeur Bakandeja pense également que gouvernement doit privilégier l’intérêt de la population et non celui des individus.

Le gouvernement congolais dit avoir interdit l’importation de ces produits (Ciment gris, barres de fer à béton et sucre) pour préserver la production locale.

Grégoire Bakandeja répond aux questions de Daniel Tambinzoni :

/sites/default/files/2016-07/12072016-p-f-professeurbakandejainvitejour-00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner