Retour de croissance en Côte d’Ivoire

Avec plus de 8 % de croissance, la Côte d’Ivoire continue d’attirer les investisseurs aussi bien nationaux qu’internationaux et pourrait devenir, comme le souhaite le gouvernement un pays émergent d’ici 2020.

Pour cela, il faut de l’argent et donc des investissements.

Pour arriver à ses fins, les autorités ont misé sur le centre de promotion des investissements (CEPICI) qui a pour mission de trouver un sixième des 30 000 milliards de Francs CFA du plan national de développement d’ici 4 ans.

Confiant, Emmanuel Essis Esmel, le patron du CEPICI, assure que la hausse du volume d’investissements devrait continuer de progresser et prévoit même de dépasser le montant requis d’ici janvier prochain.

Le CEPICI a reçu ces six derniers mois plus de 30 000 opérateurs économiques.

Création d’emplois

Au total, plus de 6 500 entreprises ont été créés depuis début 2016 avec une prévision de création de 13 000 emplois.

Les investissements provenant des pays africains représentent la plus grosse part des investissements agrées par le CEPICI.

Pour continuer d’attirer les investisseurs et espérer être dans les 50 meilleurs pays pour l’environnement des affaires, les réformes de la CEPICI sont nombreuses et concrètes.

Lire la suite sur le site Internet de notre partenaire la BBC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner