José Maria Aranaz parle des enquêtes sur les corps repêchés de la rivière N’djili

José Maria Aranaz, Directeur du bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme lors de la conférence de presse de l’Onu le 15/07/2015 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

José Maria Aranaz, directeur du Bureau conjoint des Nations unies pour le droit de l’Homme (BCNUDH) est l’invité de Radio Okapi mardi 19 juillet. Il parle des enquêtes concernant les corps repêchés de la rivière N’djili depuis le 3 juillet dernier.

Il indique qu’à ce stade, les Nations unies ne peuvent pas spéculer sur les causes des morts mais restent « disponibles pour apporter leur expertise médico-légale pour faire la lumière sur cette affaire ».

Dans son entretien avec Jean-Pierre Elali, le directeur du BCNUDH parle aussi du rapport semestriel sur les droits de l’homme.
Suivez:​

/sites/default/files/2016-07/web-19072016-p-f-invite-bcnudh-00.mp3
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (103)
Ceni (102)
Elections (90)
Ebola (85)
élection (47)
FARDC (39)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)