RDC : l’assemblée nationale dénonce « l’ingérence de la chambre des représentants belges »

Aubin Minaku, Président de l’Assemblée nationale congolaise le 15/04/2013 au Palais du peuple à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le bureau de l’Assemblée nationale de la RDC a dénoncé vendredi 22 juillet, dans un communiqué, « l’ingérence de la chambre des représentants belges dans les affaires internes de la RDC ».  Les élus belges ont, dans  une résolution adoptée jeudi 21 juillet,  proposé de couper l’aide bilatérale directe à la RDC en cas de non organisation du scrutin présidentiel dans le délai constitutionnel.

La chambre basse du parlement congolais  rappelle le principe de non-ingérence adoptée par l’Assemblée générale de l’Onu.

« Le Bureau de l’Assemblée nationale rappelle le principe universel de non-ingérence cristallisée par la résolution 2625 de l’Assemblée générale des nations unies relatives aux principes de droit international touchant les relations amicales et la coopération entre les Etats conformément à la charte des nations unies »,rapporte le  communiqué officiel du bureau de l’Assemblée nationale.

Chaque Etat, poursuit le message du bureau,  a le droit de choisir et développer librement son système politique, social, économique et culturel ; qu’il a le devoir de respecter la personnalité des autres états et qu’il jouit des droits inhérents à la pleine souveraineté.

Aubin Minaku indique que le bureau de l’assemblée nationale se réserve le droit d’appliquer le principe de réciprocité.
 « Le Bureau rappelle encore le protocole de partenariat liant la chambre des représentants du Royaume de Belgique et l’Assemblée nationale de la RDC, qui recommande davantage de consultations avant toute prise de position pouvant concerner l’une ou l’autre partie. Le bureau invite en conséquence la partie belge, dans le cadre dudit protocole, aux consultations susmentionnées, et s’interroge sur la conformité des allégations portées par la résolution en rapport avec le principe de non-ingérence et entend saisir l’Assemblée plénière dès la rentrée parlementaire de septembre 2016 en vue d’une réaction qui tienne compte du principe de réciprocité », renseigne le communiqué.

La résolution des députés belges a soutenu cependant l’organisation du Dialogue pour que le scrutin se passe dans de bonnes conditions.
 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner