Kasaï-Central: la localité de Ntenda se vide à la suite d’un conflit ethnique

Les déplacés dans le village Mulunge rail à Kalemie au Katanga (Juin 2012) Ph. Radio Okapi/François-Xavier Mybe

Des habitants de Ntenda, environ cent, ont abandonné, depuis trois jours, leurs habitations à la suite d’un conflit ethnique dans cette localité du Kasaï-Central.

Selon la société civile locale, ces déplacés trouvent refuge dans la localité de Mpatu, en groupement de Bakwa Tshiminyi, après que leurs maisons auraient été incendiées par leurs voisins du groupement de Kamuena Nsampu.

Le président de la société civile de Kabeya Kamuanga, Théophile Kazadi Kalonji,  appelle à l’intervention des autorités et des organismes humanitaires pour une assistance à ces déplacés:

"Nous n’avons pas de maisons où les [déplacés] loger. Nous n’avons pas de nourriture à leur donner. C’est pourquoi, nous demandons aux organismes internationaux ou aux gens de bonne volonté et même au gouvernement provincial de venir en aide  à cette population qui est venue s’abriter dans notre territoire et dans le secteur de Mpemba, à Tshintshanku".

Les mêmes sources renseignent que ces populations en conflit se disputent notamment des terres arables. Ces conflits causent souvent des pertes en vies humaines, des dégâts matériels énormes et freinent même l’élan économique dans cette partie du Kasaï-Central.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner