Edem Kodjo: « C’est injuste de jeter l’opprobre sur le facilitateur »

Le facilitateur de l'Union Africaine pour le dialogue politique en République Démocratique du Congo, Edem Kodjo lors d’une conférence de presse à Kinshasa, le 11/04/2016. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

«Nous disons seulement que c’est injuste de jeter l’opprobre sur le facilitateur, parce qu’on est incapable de prouver quoi que ce soit concernant l’honnêteté et la droiture du facilitateur. Nous, nous ne jetons pas l’opprobre sur d’autres partis et nous n’accusons aucun autre parti », se plaint Edem Kodjo, facilitateur du dialogue politique en RDC désigné par l’Union africaine. Il réagit à sa récusation par la plateforme de l’opposition « Rassemblement des forces acquises au changement.»

Le facilitateur lance un défi à ceux qui l’accusent de « soutenir le président Joseph Kabila », dans sa facilitation :

« Je mets au défi quiconque de signaler un seul acte ou une seule position du facilitateur qui pourrait être interprété comme destiné à soutenir le président Kabila.»
Il indique néanmoins qu’il veut réunir autour de la table, tous les acteurs politiques congolais.

« Ce qui était fait aujourd’hui est une amorce qui continuera. Nous allons poursuivre les contacts pour obtenir la majorité, la totalité de la participation des gens au dialogue », espère Edem Kodjo.
Il s’entretient avec Jeef Ngoy:

/sites/default/files/2016-07/270716-p-f-kininviteedemkodjorecuse.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner