Angola-RDC : risque de propagation de la fièvre jaune

L'ONG britannique Save the Children affirme que l'épidémie de fièvre jaune en RDC et en Angola pourrait bientôt se propager en Europe, en Amérique et en Asie.

L'épidémie de cette maladie hémorragique en Afrique est la plus grave de ces 30 dernières années.

Un dernier bilan fait état de près de 400 morts dans les deux pays, tous suspectés d'avoir succombés à la maladie.

Plus de 6000 personnes ont été infectées par le virus de la fièvre jaune depuis le début de cette épidémie, fin 2015, en Angola.

Cependant, depuis le début de cette année, les stocks de vaccins ont été épuisés au moins à quatre reprises.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a donc dû réduire la posologie afin de pouvoir vacciner un maximum de personnes.

Save the Children a déployé une équipe d'experts pour appuyer le ministère congolais de la santé dans une vaste campagne de vaccination.

L'ONG britannique va soutenir les efforts du gouvernement congolais et vacciner près de 500 000 personnes contre la fièvre jaune dans certains quartiers de Kinshasa.

Une campagne de vaccination avait déjà été menée après la découverte d'un foyer de la maladie dans la capitale congolaise.

Lire la suite sur le site Internet de notre partenaire la BBC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner