Mamadou Diallo: «La RDC, théâtre, creuset et réceptacle des gestes d’humanité et de compassion»

Mamadou Diallo, Représentant spécial adjoint du Secrétaire général de l’Onu en RDC, Coordonnateur résident et Coordonnateur humanitaire des Nations unies, et Représentant résident du Pnud le 21/10/2015 à Kinshasa lors de la conférence de l’Onu. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le coordonnateur humanitaire en RDC, Dr Mamadou Diallo a indiqué que la RDC est «le théâtre, creuset et réceptacle des gestes d’humanité et de compassion».

Il l’a dit à l’occasion de la journée mondiale de l’aide humanitaire, célébrée le 19 août de chaque année. Placée sous le thème: «Une seule humanité», cette journée entend rendre hommage aux hommes et femmes qui apportent une assistance aux populations en détresse.

Pour Dr Mamadou Diallo, il n’y a pas de meilleurs endroits ou d’endroits plus appropriés pour célébrer la journée mondiale humanitaire que la RDC.

«Pendant qu’on célèbre cette journée humanitaire, ce pays [la RDC] continue d’accueillir plus de 375 000 réfugiés. Et depuis que ce pays a trouvé l’indépendance, il a fait preuve d’un esprit d’accueil et de solidarité sans précédent pour accueillir des frères et sœurs africains qui ont fui leurs pays pour des causes diverses», a poursuivi le coordonnateur humanitaire en RDC.

Décryptage

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a réunifié 191 enfants avec leurs familles au cours du premier semestre 2016 en RDC. La majorité de ces réunifications ont eu lieu dans l’Est du pays avec près de 50% des cas dans le Nord-Kivu. Mme Christine CIPOLLA, Cheffe de délégation du CICR en RDC explique comment se passe ce processus de réunification et les difficultés auxquelles son organisation fait face dans cette mission.

Nouvelles en bref

-Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, s’est dit consterné après le massacre des civils perpétré samedi 13 août non loin du village de Rwangoma,  au  Nord Kivu (RDC) par des présumés rebelles ADF. Dans sa déclaration mercredi dernier, il a condamné cette tuerie dans le territoire de Beni où, depuis octobre 2014, des milliers de civils ont été tués par des membres présumés de l'ADF.

Ban Ki-Moon a demandé que les responsables de cette attaque soient traduits en justice et a réitéré l'engagement des Nations Unies à soutenir les autorités de la RDC dans leurs efforts pour faire face aux menaces des groupes armés et faire cesser l'impunité, en conformité avec le mandat de la MONUSCO.

De son côté, le Conseil de sécurité de l’ONU a également condamné le massacre des civils dans le Beni et exprimé sa profonde préoccupation face à la persistance des violences dans cette partie du Nord-Kivu.

-Le Fonds central des interventions d’urgence (CERF) a alloué une enveloppe de 11 millions de dollars américains pour répondre à des opérations humanitaires sous-financées en RDC. Neuf projets des agences du système des Nations Unies seront financés.  Selon la source, 3,5 millions de dollars américains de cette somme sont destinés à répondre à la crise des réfugiés sud-soudanais dans le Haut-Uélé, dans plusieurs secteurs notamment celui de la sécurité alimentaire. L’assistance va cibler un total de 12 000 réfugiés sud-soudanais ainsi que 8 000 personnes des communautés d’accueil.

Le reste de l’enveloppe -soit 7,5 millions de dollars- vise l’assistance de quelque 138 000 déplacés suite aux conflits sur l’axe Komanda.

- La Division de l’information publique de la MONUSCO appuie l’organisation de la deuxième édition du Festival international de musique chorale «Nuits des choeurs de Kinshasa», organisée par l’association culturelle «Les Cultarts». Ce festival de deux jours s’est achevé dimanche 21 août à la Place des évolués de Kinshasa. Il a réuni  quinze meilleurs chorales de la RDC et d’ailleurs avec comme thème : «Je chante pour la paix». La chorale de la MONUSCO «Peace and love» a également participé à ce festival.

Invité

Près de 7000 recrues de la base militaire de Kamina et du Centre d’instruction de Mura dans l’ex-province du Katanga ont reçu, la semaine dernière, une formation sur l’éducation civique menée par les différentes sections substantives de la MONUSCO, sous la coordination de l’Unité de réforme du secteur de la sécurité de la Mission (RSS).

Nouvelle de province

-Le CICR a réunifié quatre jeunes garçons avec leurs familles dans la ville de Mbandaka (Equateur). Ces jeunes venaient de Businga (Nord-Ubangi). Il y a un mois, ces enfants âgés entre 13 et 16 ans, ont été interceptés par la DGM en compagnie d’une dame qui se faisait passer pour leur mère. L’activiste des droits de l’homme, Marie-José Molebo a salué l’implication de l’UNICEF dans le dénouement de cette affaire de trafic d’enfants.

Question aux Nations unies

Pourquoi la MONUSCO ne parvient-elle pas à susciter l’idée de création d’un tribunal efficace afin de juger les miliciens et les forces négatives qui sèment la mort en RDC ?

Autoportrait

-Emmanuel Nongera Nkam, Officier national à la section Protection de l’Enfant de la MONUSCO

Agenda

Le 23 août : journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition.

Cette émission est présentée par Tina Salama:

/sites/default/files/2016-08/web-21082016-p-f-magun-00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner