Sud-Kivu: six villages bouclés par l’armée à Katana

Des armes et munitions saisies par la police le 23 juin 2013 lors d'un bouclage au quartier Nyakaliba à Bukavu

Six villages du groupement Katana au Sud-Kivu ont été bouclés dimanche 28 août dans la matinée par les Forces armées de la RDC (FARDC) qui recherchent les effets militaires détenus illégalement par des bandits.

Les militaires du 3315e régiment de Nyamunyunyi ont commencé leur déploiement depuis la veille à 22 heures. Ils ont débuté le bouclage vers une heure du matin.

Selon des sources de la société civile de Katana, 80 personnes ont été arrêtées en possession d’une importante quantité de minutions et de tenues militaires.

Le commandant du régiment qui a mené le bouclage a demandé aux acteurs de la société civile d’embarquer dans le camion qui a transporté les personnes arrêtées pour vérifier si des personnes innocentes ont été interpelées.

Des responsables de la société civile de Katana ont indiqué que la population souhaite l’organisation régulière des opérations similaires.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner