Sahara occidental : le cessez-le-feu violé

Un document confidentiel de l'ONU a révélé que l'accord de cessez-le-feu signé en 1991 par le Maroc et le Front Polisario a été violé par les deux parties qui se disputent le Sahara occidental.

Le Maroc et le Front Polisario ont dépoyé des éléments armés dans une zone proche de la Mauritanie.

Le document, daté du 28 août, a été transmis au Conseil de sécurité. Il signale que le Maroc a mené, entre le 16 et le 25 août 2016, une opération qui devait s'inscrire dans le cadre de la lutte contre la contrebande dans la région de Guerguerat, au sud du Sahara occidental, au-delà du mur de défense érigé comme ligne de démarcation.

Ce mur de défense est une barrière de sable bâtie sur près de 2.500 kilomètres entre les deux entités.

Selon les auteurs du document, l'opération marocaine "a été lancée sans avertir au préalable la Minurso (mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental), contrairement aux exigences de l'accord militaire numéro 1" signé entre les deux parties.

L'opération aurait été lancée "avec le soutien des forces appartenant à la Gendarmerie royale marocaine".

Lire la suite sur le site Internet de notre partenaire la BBC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner