Dialogue : Maman Sidikou salue la capacité des Congolais à résoudre leurs différends

Le Représentant spécial du secrétaire général des Nations unies en RDC, Maman Sidikou lors d’une conférence de presse le 14/07/2016 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

Le chef de la MONUSCO, Mamn Sidikou a salué, vendredi 1er septembre, à l’ouverture des travaux du dialogue politique  la capacité des Congolais  à résoudre  leurs différends à travers le dialogue. Il a aussi réaffirmé la détermination des Nations unies d’accompagner les Congolais dans ce processus.

«Le dialogue reste la seule voie pour sortir de l’impasse actuelle. L’alternative, c’est la violence, la destruction et la mort d’innocents. Car ce sont toujours des innocents qui payent pour des rivalités politiques qui dégénèrent », a alerté le patron de la MONUSCO.

Il a souhaité que le dialogue national entre Congolais soit «le plus inclusif, crédible que possible, conformément aux dispositions pertinentes de la résolution 2277 du conseil de sécurité des Nations unies ». 

1.Actualité de la semaine

  •  « Le discours, la compassion ne suffisent pas pour mettre fin aux massacres de Beni ». Ces mots traduisent toute la détermination du chef de la Monusco, visant à mettre fin à ce que l’on considère comme  le « drame du peuple de Beni ». Maman Sidikou était en visite le 29 août dernier à Rwangoma, quartier de Beni où une cinquantaine de personnes ont été massacrées il y a une quinzaine de jours. Le  chef de la MONUSCO était accompagné du Nonce apostolique  Luis Mariano Montemayor.
  • Les organisations communautaires et de la société civile sont désormais unies dans la lutte contre la tuberculose en République démocratique du Congo. Elles sont regroupées au sein d’une plate-forme dénommée «STOP TB RDC». Chargée de coordination des interventions dans la lutte contre la tuberculose avec l’appui de l’OMS, cette plate-frome a vu le jour jeudi 1er septembre, à la Représentation de l’OMS à Kinshasa.

  2. Décryptage

Après son adoption en juillet dernier à Zongo dans la province du Kongo Central, l’avant-projet de loi portant protection des défenseurs des droits de l’homme en RDC a encore été au centre d’un atelier à Kinshasa la semaine dernière.

Un atelier de trois jours au cours duquel la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH), avec l’appui du Bureau Conjoint des Nations unies aux Droits de l’homme (BCNUDH), a permis aux représentants des activistes des droits humains venus de toutes les provinces, de s’approprier ce texte, avant de le soumettre au Parlement.

3. Nouvelles en bref

  • Soixante-neuf détenus dont 39 militaires de la prison de Bunia(Ituri) ont été transférés le 26 août dernier à la prison de Gety. Prison rénovée par la Monusco dans le cadre d’un projet à impact rapide. Le coût de la rénovation de la maison carcérale de Gety : 145 305 (cent quarante-cinq mille trois cents cinq) dollars américains dont 48.305 (quarante-huit mille trois cent cinq) pour les équipements. Le projet avait pour but de désengorger la prison de Bunia.
  • La section Appui à la Justice et à l’Administration pénitentiaire  de la Monusco  mène à Bunia une campagne médicale. Son objectif est de garantir un check up médical des prisonniers. Cette campagne consiste notamment en des consultations gratuites tous les lundis et vise tous les détenus.
  • La section Genre de la Monusco a mené à Goma la semaine dernière une séance de formation et de sensibilisation sur l’égalité entre l’homme et la femme et l’importance de la participation de cette dernière (la femme) dans la gestion des affaires publiques. Cette formation a ciblé les chefs locaux de quartier.
  • La première étape de mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD) s’est concrétisée avec la tenue d’un atelier dans la capitale congolaise du 30 au 31 août dernier. Au cours de cet atelier, les participants ont validé le rapport de priorisation et de contextualisation des ODD en fonction des réalités propres à la République démocratique du Congo.

 

4. Invité

La République démocratique du Congo est touchée par une épidémie de choléra qui ne cesse de prendre de l’ampleur. Outre les zones endémiques  de l’Est du pays, la maladie se propage dans la partie occidentale et surtout le long du fleuve Congo.

Au 20 août dernier, la RDC a enregistré 17 502 cas dont 468 décès, selon l’Unicef. Franck Abeille, chef Wash à l’Unicef RDC explique l’état des lieux de l’épidémie ainsi que les axes du plan d’intervention. Il répond aux questions de Jean-Pierre Elali Ikoko.

5. Nouvelle de province

La population de la  localité  de Kashebere, située à 110 km à l’Ouest de Goma, était, la semaine dernière, dans l’ensemble contre la fermeture annoncée de la base de la Monusco. Cette semaine, la Mission justifie sa décision mais indique qu’elle va faire le plaidoyer auprès du gouvernement pour renforcer la présence de l’armée et de la police nationale congolaises dans cette contrée. C’est ce qu’a expliqué le Chef de Bureau des Affaires civiles de la Monusco/Nord-Kivu.

6.Autoportrait

 7.Agenda de la semaine

 

  • 5 septembre : Journée internationale de la charité
  • 8 septembre : Journée internationale de l’alphabétisation

 L’émission est présentée par Suzanne Nzobo.

/sites/default/files/2016-09/040916-p-f-magun00.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (101)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (49)
FARDC (41)
Beni (31)
Monusco (29)
MLC (25)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)