Kinshasa: matinée calme après deux jours de violences

La situation est calme ce mercredi 21 septembre dans la matinée à Kinshasa qui a connu deux journées de violences meurtrières. Policiers et manifestants se sont affrontés lundi et mardi dans plusieurs quartiers de la capitale  congolaise où l’opposition avait organisé une manifestation pour exiger la convocation de l’électorat pour l’élection présidentielle.

A (re)Lire: RDC: situation très tendue à Kinshasa au deuxième jour des manifestations populaires

Ce mercredi, la ville s’est réveillée dans le calme malgré quelques accrochages signalés dans certains coins.

Vers 10 heures, certaines avenues du centre-ville ont commencé à connaître des embouteillages.

Au grand marché de Kinshasa, plusieurs commerces n’ont pas ouvert. Plusieurs étalages étaient  toujours inoccupés.

La plupart des magasins situés sur les avenues Tombalbaye et Sénégalais étaient encore fermés peu avant midi. Sur le boulevard du 30 juin, peu de commerces ont ouvert. Mais des vendeurs à la criée absents les deux derniers jours étaient à nouveau visibles au centre-ville.

Certains vendeurs visibles devant leurs commerces fermés disent attendre  que tout revienne à la normale pour reprendre effectivement leurs activités.

Certaines banques comme Rawbank et FNBANK ont normalement ouvert leurs portes.

A la fonction publique, quelques agents étaient visibles dans la matinée.

Le secrétaire général du ministère de la Fonction publique, Fernand Christian Tudienu, a dit au reporter de Radio Okapi que l’arrivée des fonctionnaires est retardée à cause de la faible circulation.

Rares incidents 

Quelques incidents ont été rapportés dans certains coins de la ville de Kinshasa.

Dans la commune de Ngaliema par exemple, des gaz lacrymogènes ont été tirés au camp Luka où deux bureaux de la police ont été mis à sac par les manifestants.

La situation est tendue dans ce quartier où des violents affrontements ont eu lieu ces derniers jours.

Les pillages et affrontements ont laissé des traces à Kinshasa. Des carcasses des véhicules incendiés sont encore visibles sur certaines chaussées. Le long des certaines grandes avenues, on peut encore apercevoir des commerces vandalisés et des bâtiments incendiés.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (172)
Ebola (68)
FARDC (58)
Beni (31)
Unpc (30)
FCC (26)
Ceni (25)
Lamuka (25)
Ituri (24)
Sécurité (24)
Kinshasa (23)
ADF (22)
JED (22)
Djugu (22)
Corruption (21)