Marie Arena : «Nous voulons diminuer le marché des minerais du sang»

La députée européenne Marie Arena  estime que le bien être des Congolais qui vivent du travail des mines passe par la lutte contre les  marchés qui enrichissent les groupes armés.  Elle fait la promotion d’une loi  que l’Union Européenne va voter sur la  «Due diligence» qui analyse des risques de l’exploitation des minerais à travers le monde.

«La vie au quotidien des Européens dépend du coltan, de la cassitérite, de l’or, … mais les Européens ne savent pas que ces minerais provoquent des conflits dans certaines parties du monde. Et ici dans le Kivu on sait que l’exploitation de ces minerais a alimenté les groupes armés, les guerres mais continue aussi à provoquer la pauvreté. C’est ce qui est paradoxal. Car ces minerais valent très chers mais en  même temps, ils provoquent la pauvreté ici en RDC. Et l’objectif est de conscientiser les Européens et de travailler avec les Congolais sur la manière de mieux identifier ces minerais pour qu’ils ne  fassent plus l’objet de contrebande et des violences», indique Marie Arena.

Pour la députée européenne, la solution à ce problème passe par la sensibilisation.

«Nous voulons responsabiliser les entreprises européennes dans leur manière d’acheter ces minerais et favoriser l’achat des minerais dans les mines qualifiées. Nous voulons diminuer au maximum les marchés des minerais du sang pour augmenter les marchés des minerais propres par ce que ce sont ceux-là qui vont apporter le bien-être en RDC et mieux distribuer les moyens à la population congolaise», renseigne Marie Arena.

Elle s’entretient avec Christian Mapendano.

/sites/default/files/2016-09/290916-p-f-invitee_marie_arena.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner