RDC : la présidentielle reportée en 2018

L'élection présidentielle prévue théoriquement en novembre prochain en République démocratique du Congo (RDC) ne pourra pas se tenir avant novembre 2018, a déclaré ce samedi le président de la commission électorale nationale, Corneille Naanga.

M. Naanga a présenté un nouveau calendrier électoral aux délégués de la majorité présidentielle, de l'opposition et de la société civile réunis à Kinshasa, la capitale, depuis vendredi, à la reprise du "dialogue national" congolais.

Selon lui, ce report s'explique par la refonte du fichier électoral et l'enrôlement des électeurs.

Corneille Naanga a évoqué des difficultés logistiques et budgétaires pour justifier ce report du scrutin présidentiel.

Mais sa proposition ne fait pas l'unanimité au sein des leaders politiques.

Aile dure

Un projet d'"accord politique" soumis aux participants du dialogue prévoit la formation d'un gouvernement transitoire chargé d'organiser les élections.

Mais avant de signer tout accord, les leaders de l'opposition participant au forum exigent que le président Joseph Kabila s'engage à ne pas briguer un troisième mandat, comme le prévoit la Constitution.

Des dizaines de personnes ont été tuées dans plusieurs villes du pays, lors de manifestations organisées par l'opposition pour exiger le départ du président Joseph Kabila à la fin de son second mandat en novembre prochain.

Lire la suite sur le site Internet de notre partenaire la BBC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner