Cheikh Aly Mwinyi : «Les tueries de Beni n’ont rien avoir avec l’islam»

Lors du procès des ADF qui se déroule depuis août dernier à Beni,  des chefs religieux musulmans ont été mis en cause à de nombreuses reprises dans le recrutement de ces rebelles ougandais, présumés auteurs des tueries qui endeuillent Beni depuis deux ans.
 
Invité de Radio Okapi ce mardi, le représentant légal de la communauté musulmane en RDC, le cheik Aly Mwinyi insiste sur la nécessité pour l’opinion d’éviter l’amalgame entre l’islam et le terrorisme.
 
«Ce qui se passe à Beni c’est déplorable et ces tueries n’ont rien à voir avec l’islam. L’islam n’a rien à voir avec le terrorisme.  L’islam c’est la religion de paix et de la tranquillité et notre coran nous demande de vivre ensemble et en paix avec tout le monde même avec un animal», soutient le chef spirituel des musulmans en RDC.
 
A l’en croire, aucun enseignement djihadiste n’est dispensé dans les mosquées de la RDC.
Quant aux deux imams poursuivis par la justice congolaise pour leur implication présumée dans le recrutement de ces rebelles, le Cheick Aly Mwinyi encourage la justice à faire son travail.
 
«S’ils sont reconnus coupables, cela n’engage pas la communauté islamique de la RDC», a-t-il prévenu.
 
Cheikh Aly Mwinyi s’entretient avec Gisele Kaj.​

/sites/default/files/2016-10/invite_sheikh_ally_mwinyi_de_la_communaute_musulmane-web.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner