Deux morts et plusieurs maisons incendiées dans une attaque des miliciens à Bukama

Deux personnes ont été tuées mercredi après une incursion des miliciens Mai-Mai dans le village Kintobongo, situé à environ 200 km de Bukama-centre (Haut-Lomami). D’après la société civile de Bukama  qui a livré ce jeudi cette information à Radio Okapi, les victimes sont un garde du parc Upemba et un paysan.  
 
Les assaillants, une dizaine environ, ont pris d’assaut  le village de Kintobongo mercredi dans la matinée. Armés de fusils AK-47 et des flèches, ils ont extorqué plusieurs biens dont des appareils électroménagers, des habits et même de l’argent dans certaines maisons de commerce du village, rapportent des sources de la société civile locale.
 
Les villageois qui ont tenté de riposter à cette attaque avec leurs armes de chasse et d’autres armes blanches ont essuyé de coup de feu des miliciens.
 
Selon des témoins sur place, les deux victimes de cet assaut ont été abattues à bout portant.

Les assaillants ont incendié une dizaine de maisons avant de s’enfuir en brousse. Pris de peur, plusieurs habitants de Kintobongo et ses environs ont abandonné leurs maisons pour trouver refuge dans la chefferie voisine de Kibanda.

 Pour sa part, le ministre provincial de  l’intérieur  du Haut Lomami a dénoncé  « des actes inciviques », promettant de mettre «bientôt les auteurs de ces actes en déroute».

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner