Nord-Kivu : l’auditorat militaire enquête sur l’incursion des adeptes d’une secte à Butembo

L’auditorat militaire opérationnel du Nord-Kivu a débuté, il y a trois jours, des enquêtes judiciaires sur l’incursion à Butembo, du groupe Maï-Maï identifié comme les adeptes de la secte « Corps du Christ ». Selon des sources judiciaires qui se sont exprimées mardi 25 octobre à Radio Okapi, les militaires et policiers sont aussi concernés par ces enquêtes.

Un accrochage a eu lieu samedi 15 octobre dans la ville de Butembo, faisant des morts et des blessés, principalement à l’école secondaire Mwamba située dans la commune de Bulengera.

Le groupe Maï-Maï identifié comme des adeptes de la secte « Corps du Christ » est poursuivi pour avoir tué militaire loyaliste et ravi quatre armes à feu dont une roquette, précisent des sources judiciaires.

D’après elles, les magistrats militaires enquêtent également en charge des FARDC pour l’infraction d’homicide involontaire lié à la mort de deux enseignants et trois élèves touchés par une roquette lancée par les FARDC au cours des accrochages avec les adeptes de la secte « Corps du Christ » à cote de  l’école secondaire Mwamba.

Le commandant de la PNC / Butembo a été auditionné par les enquêteurs pour avoir arrêté, le même jour, 20  miliciens Maï-Maï, avant de les relâcher puis les ramener en brousse sur la colline dite « Mont Carmel » à bord d’un véhicule de la police, précise notre source.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner