Tony Bolamba : «Certains ministres démissionnaires se sont sanctionnés eux-mêmes en quittant le gouvernement»

En l’espace de trois mois, sept ministres ont démissionné du gouvernement provincial de l’Equateur. Ils reprochent au gouverneur Tony Bolamba la mauvaise gouvernance, la confiscation de leurs prérogatives et le manque de collaboration.

Invité de Radio Okapi ce vendredi, le gouverneur de l’Equateur Tony Bolamba a qualifié certains ministres démissionnaires des «mécontents». A l’en croire, ces anciens minsitres n’auraient pas apprécié des mesures de transparence qu’il a prises pour éviter d’éventuels cas de détournement.
 
«Certains ministres qui ont démissionné ne sont pas contents parce que nous avons mis en place des mécanismes pour payer par exemple les travaux de l’OVD de compte en compte».
 
A la base de ces mesures, explique Tony Bolamba, des cas de détournement réenregistrés au sein de l’exécutif provincial.
 
«Moi je vois mal que quand vous devez payer une facture qui s’élève par exemple à 18 000USD. Et que quand vous donner une première tranche, le bénéficiaire ne reçoit que 50% de ce montant. Ce sont là des pratiques que l’on doit bannir. Sachant cela, Certains ministres se sont sanctionnés eux-mêmes en quittant le gouvernement», soutient Tony Bolamba, en promettant de remettre aux mains de la justice les dossiers de certains anciens ministres qui se sont illustrés par des cas de détournement de fonds publics.
 
Tony Bolamba s’entretient avec Donat Madimba.

/sites/default/files/2016-10/27102016-p-f-invitetonybolamba-web.mp3
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner