Kananga: la police investit le siège du parti UDA/Originelle

Les éléments de la Police nationale congolaise (PNC) ont investi, depuis la matinée de samedi 5 novembre, le siège du parti politique Union démocratique africaine (UDA)/Originelle, au centre-ville de Kananga (Kasaï-Central). 

Des sources locales renseignent que les membres des partis de l’opposition appartenant au Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement devaient se retrouver à ce lieu pour suivre en direct l’adresse d’Etienne Tshisekedi, à partir de Kinshasa.  

Elie Mputu, porte-parole local de cette plate-forme de l’opposition à Kananga, estime que le fait d’envahir le lieu de la manifestation va à l’encontre des principes démocratiques: 

«Nous avions déjà préparé un cadre qui le bureau du parti politique UDA/Originelle. Mais à notre grande surprise, nous sommes étouffés. On a aligné des policiers partout pour empêcher les militants qui viennent pour prendre part à cette manifestation. Nous prônons la démocratie, elle doit toujours être matérialisée et appliquée.»

La police est également déployée dans la cour de Kasaï Horizons Radiotélévision, une chaine locale, sans aucune explication, indique la même source. Les autorités de la police n'ont pas été joignables.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner