Ituri: un homme brulé vif après avoir tué ses deux filles

Les habitants du groupement Lopa, en territoire de Djugu (Ituri) ont lynché et brulé vif, jeudi 10 novembre, un homme, accusé d’avoir décapité ses deux filles à coups de machette.

Les deux filles tuées par leur père ont respectivement 10 et 17 ans.

L’administrateur du territoire de Djugu, Idrissi Koma confirme cette information. Il rapporte que ce meurtrier a commis ce forfait après avoir regagné son domicile après quatre mois de détention. Arrivé à la maison, il s’est mis à menacer son  épouse qu’il soupçonnait de l’avoir trompé avec un autre homme pendant qu’il était en détention.

La femme a eu la vie sauve après avoir fui. N’ayant pas atteint sa cible, cet homme a déversé sa colère sur ces deux filles dont l’une revenait de l’école.

En colère, la population du quartier s’est ruée sur le meurtrier, qui a été tabassé et brulé sur la route principale. 

L’administrateur du territoire de Djugu demande également à ses administrés de se référer aux instances judiciaires en cas de problèmes.

En août dernier, un autre homme était décédé après avoir été tabassé par des habitants de Hoho, une localité située dans la périphérie sud de Bunia en Ituri.

Le maire intérimaire de Bunia qui avait condamné ce lynchage indiquait que la victime avait été appréhendée par des jeunes qui l’ont pris pour un voleur.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner