RDC : le Rassemblement veut participer à un dialogue sous la médiation de la CENCO

Le Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au Changement réitère refuse de signer l’accord issu du dialogue de la Cité de l’Union africaine. Les responsables de cette plateforme regroupant certains partis de l’opposition  sont prêts à participer au dialogue inclusif sous la médiation de la Conférence épiscopale nationale du Congo(CENCO).

« Le Rassemblement qui n’attend en aucun cas adhérer à l’accord de la cité de l’union Africaine daté du 18 octobre, appuie la médiation engagée par la CENCO  en vue d’un  compromis politique global », affirme Jose Endundu Bononge, membre du Comité de sage.

Pour le Rassemblement, après le 19 décembre, il faut mettre en place, après un dialogue inclusif, un régime spécial qui devra organiser les élections.

« Le Rassemblement rappelle que le 19 décembre 2016 à 23h59, M. Joseph Kabila achèvera son second et dernier mandat en tant que président de la RDC. A cette même date, toutes les autres institutions de la république à mandat électif n’auront plus ni légalité ni légitimité. Et pour pallier cette situation inédite, par rapport à laquelle la constitution est muette, un régime spécial devra être convenu entre les parties congolaises, au cours d’un dialogue, réellement inclusif, de manière à cheminer vers l’organisation des élections, conformes aux standards internationaux », rapporte José Endundo.

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner