Serge Nseka: «Le paiement des agents et cadres de Kinshasa dépend de la rétrocession»

La ville-province de Kinshasa peine, depuis neuf mois, à payer les salaires ses agents et cadres y compris ceux de ses députés et ministres provinciaux.

Invité de Radio Okapi jeudi 17 novembre, l'expert en communication auprès du ministère provincial des Finances, Serge Nseka, attribue cette situation à l’irrégularité de paiement de fonds de rétrocession  aux provinces.

Il indique que la somme de 5 millions de dollars américains que génère chaque mois la ville de Kinshasa ne représente que 20% de son budget mensuel. Les 80% de ce budget provient de la rétrocession des recettes payée à compte-goutte.

Serge Nseka s’entretient avec Innocent Olenga :

/sites/default/files/2016-11/invite_serge_nseka.mp3
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner