RDC : le projet «Réseau sur la famine et le Système d’alerte précoce » officiellement lancé

Le projet «Réseau sur la famine et le Système d’alerte précoce » (FEWSNET) a été  officiellement lancé  lundi 14 novembre à Kinshasa. Ce projet va permettre à cerner la problématique d’insécurité alimentaire, d’aider le gouvernement à anticiper les crises alimentaires, à avoir la meilleure information possible sur l’ensemble du territoire, améliorer la couverture géographique, affirment les responsables du Programme alimentaire mondial (PAM) et l’Organisation des nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO).

Ce projet produira des bulletins d’alertes précoces en temps opportun sur base d’analyses rigoureuses. Ces alertes  offriront des prédictions des phénomènes humains et naturels, susceptibles  d’avoir une influence sur les crises et l’insécurité alimentaire aigue et chronique, notent les mêmes sources.

 La mise en place du projet est financée par l’agence américaine USAID, avec une enveloppe de 1 million de dollars américains. Hormis le gouvernement, plusieurs agences onusiennes collaboreront avec ce projet parmi lesquelles le PAM et le FAO.

Dans son discours sur l’état de la nation mardi 15 novembre, le président Joseph Kabila a stigmatisé l’ingérence étrangère dans les affaires propres à la RDC. Répondant à une question d’un journaliste au cours de la conférence de presse hebdomadaire des Nations unies, le porte-parole de la MONUSCO a indiqué que cette allusion ne pouvait concerner l’ONU, étant donné que la RDC est membre à part entière de cette institution. La réponse de Félix Prosper Basse, porte-parole de la MONUSCO est à écouter dans le son proposé à la fin.

Décryptage

Le 19 novembre est consacré à la journée mondiale des toilettes. Comment l’Unicef définit-il le concept «toilettes », et pourquoi une journée mondiale des toilettes ? Franck Abeille, Chef de section Wash-Unicef-RDC répond aux questions d’Honoré Misenga Kalala….

 Brèves  

  • Plus de 800 000 enfants de 0 à 59 mois ont été ciblés par une vaccination contre la poliomyélite, du 17 au 19 novembre, dans 19 zones de santé reparties dans les territoires de Kipushi, Pweto et la ville de Lubumbashi, Province du Haut-Katanga. D’après la Division provinciale de la santé, cette campagne est en réponse à un cas de poliomyélite détecté dans la zone de santé de Kafubu  dans le Territoire de Kipushi, en septembre 2015.
  • Des moyens financiers et des acteurs spécialisés manquent  pour faire face à l’épidémie de rougeole dans la zone de santé de Mufunga. Cette épidémie a été confirmée plus d’un mois mais les autorités provinciales  éprouvent des difficultés pour démarrer la campagne de vaccination.
  • La MONUSCO a entamé jeudi 17 novembre  la formation de 500 agents de la police nationale congolaise dans la province du Kasaï central. La cérémonie  a été présidée par le gouverneur de province au Cercle culturel à Kananga. Il s’est agi de  la première session en maintien et rétablissement de l’ordre public dédiée à 150 apprenants dont 7 femmes du groupement mobile d’intervention. Cette session est axée sur  la sécurisation du processus électoral à Kananga.
  • La journée du 20 novembre, journée internationale de la Convention relatives aux droits de l’enfant, est marquée en RDC par des messages clés du Représentant de l’Unicef en RDC. Pascal Villeneuve saisit cette opportunité pour rappeler toute l’attention que l’enfant, en tant que sujet de droit, doit bénéficier auprès des autorités congolaises.  Il note aussi des avancées importantes enregistrées par rapport à la survie de l’enfant, son éducation et sa protection contre la maltraitance et l’exploitation

 Invité

 Quatre cent trente et quatre cas de violations des droits de l’homme ont été enregistrés en octobre en RDC. Le Bureau conjoint des Nations unies des droits de l’homme  parle d’une baisse importante par rapport au mois de septembre 2016 qui a connu 506 violations. José Maria Aranaz évoque les différentes tendances de ce rapport ainsi que le cas de Kyungu Gédéon. Le Directeur du Bureau conjoint est notre invité. Il répond aux questions de Jean-Pierre Elali Ikoko

Nouvelle de province  

Des efforts (ont été) réalisés en 2016 à Kinshasa dans les différents groupes thématiques comme l’éducation, la protection de l’enfant ou hygiène et assainissement, constatent les participants à la revue annuelle 2016 du programme Unicef-gouvernement organisée du 15 au 17 novembre dans la capitale.

Mme Yasuko  Ohashi, cheffe a.i de la section Planning à l’Unicef et M. Robert luzolano, ministre provincial du Plan et Infrastructures de Kinshasa, ont présidé la cérémonie de clôture. Robert Luzulano épingle quelques résultats engrangés en 2016.  Ses propos sont recueillis par Jean-Pierre Elali Ikoko

Question aux Nations unies

Quel bilan faire pour la RDC dans les secteurs de la scolarité et de la mortalité infantile ? Question posée mercredi  au Représentant de l’Unicef en marge de la Journée mondiale de l’enfance. Suivez plutôt cette question et la réponse….  

Autoportrait  

(Fidélie Tshiela, Informaticienne Radio Okapi Kinshasa

Agenda de la semaine

21 novembre : Journée mondiale de la télévision

25 novembre : Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard de la femme

L’émission est présentée par Tina Salama.

/sites/default/files/2016-11/201116-p-f-magun00.mp3

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (102)
Ceni (100)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (49)
FARDC (42)
Beni (32)
Monusco (29)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (21)
Linafoot (20)
Opposition (18)