Daniel Furaha : «Nous demandons à Joseph Kabila d’éclairer l’opinion sur la nationalité exacte de Samy Badibanga»

Le député national Daniel Furaha, l’un des trois élus qui ont récemment écrit une lettre ouverte au président Joseph Kabila lui demandant d’éclairer l’opinion sur la nationalité exacte du premier ministre Samy Badibanga. Selon lui, cette précision permettra au chef de l’état d’exercer ses prérogatives constitutionnelles nécessaires pour sécuriser la nationalité congolaise. Pour lire la lettre ouverte des députés nationaux Daniel Furaha, Crispin Mbindule et Paul Muhindo, cliquez ici.

«Nous avons demandé  que le président de la République puisse éclairer l’opinion sur la nationalité exacte qu’a l’honorable Samy Badibanga, actuellement. Parce que sur les réseaux sociaux et en suivant plusieurs médias, il fait état de ce que l’honorable Samy Badibanga aurait acquis la nationalité belge il y a longtemps. Parce que la constitution de la République, en son article 10, stipule que la nationalité congolaise est une et exclusive», résume Daniel Furaha, porte-parole de ces trois députés nationaux.

Il recommande aussi au président de la République de s’impliquer afin que la question de la double nationalité soit traitée une fois pour toutes.

«Depuis la première législature de la troisième république, cette question a été soulevée, parce qu’il était déchiffré qu’il y avait plus de 120 députés nationaux possédant d’autres nationalités en dehors de la nationalité congolaise. Il est vrai que la faute revient aux gens qui animent les deux chambres. Parce que le président de l’Assemblée nationale devrait s’assumer à l’époque et mettre la question sur la table pour qu’elle soit vidée une fois pour toutes. Mais il ne l’a pas fait. C’est pourquoi nous avons dit : au lieu de le saisir, vaut mieux saisir le chef de l’état, comme ça il va donner les instructions fermes afin que la question soit résolue», explique le député national Furaha.

Il fait remarquer qu’il est possible d’ouvrir les brèches pour trouver une solution définitive à cette question.

«Nous devons nous dire : est-ce qu’il est possible de continuer avec cette nationalité une et exclusive ou bien nous ouvrons la brèche pour que congolais qui veut acquérir une autre nationalité puisse le faire, tout en conservant la nationalité congolaise. On va résoudre le problème. Dans l’opinion, on note que ceux qui ont la double nationalité sont ceux-là qui ruinent le pays parce qu’ils ne se sentent pas concernés totalement par la République. Dès qu’il y a un problème ils fuient», argumente le porte-parole des trois députés, les autres étant Crispin Mbindule et Paul Muhindo.

Daniel Furaha s’entretient avec Innocent Olenga.

/sites/default/files/2016-11/invite_daniel_furaha-00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner