Kinshasa: le journaliste Tsheke Bukasa relâché quelques heures après son interpellation

Journaliste au quotidien Le Phare, Tsheke Bukasa a été relâché quelques heures après son interpellation, dimanche 4 décembre, au cachot de la 14è région militaire du Camp Kokolo, à Kinshasa.

Cette information a été confirmée à Radio Okapi par la direction de ce journal de l’opposition.

D’après la même source, Tsheke Bukasa a été arrêté par des agents en tenue civile, se réclamant de l’Agence nationale de renseignements (ANR) à la place Victoire.

Les membres de la famille du journaliste affirment que leur fils a reçu une autre convocation et devra se présenter, lundi 5 décembre, au bureau de la 14è région militaire du Camp Kokolo, pour des raisons non encore élucidées.

La même source renseigne que les téléphones portables de Tsheke Bukasa ont été retenus par les agents de services de sécurité.

Cette interpellation intervient un mois après que l’ONG Journaliste en danger (JED) avait dénoncé la «montée» des attaques ciblées contre la presse en RDC.

Dans son rapport annuel publié à l’occasion de la journée internationale contre l’impunité des crimes commis contre les journalistes, cette structure avait recensé au moins 87 cas d’attaques contre les journalistes et les médias à travers le pays.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (81)
RDC (75)
Elections (72)
élection (61)
FARDC (52)
Beni (45)
Monusco (39)
ADF (33)
Opposition (31)
FCC (30)
Vclub (26)
Léopards (23)
Caf (22)
Linafoot (19)
Mazembe (18)