Le Potentiel: «Le Rassemblement laisse la porte ouverte»

Revue de presse du lundi 5 décembre 2016.

Les négociations directes entre le président du comité des sages du Rassemblement et le président Joseph Kabila sont-elles vouées à l’échec ou peuvent-elles se tenir un jour? C’est à cette question que tente de répondre les journaux parus lundi 5 décembre à Kinshasa.

Le Potentiel indique que «Le Rassemblement laisse la porte ouverte»

Rien n’est encore perdu, écrit le Potentiel à la Une. Le Rassemblement laisse la porte ouverte, prenant à témoin «le peuple congolais. Cette plateforme politique n’entend pas fermer la porte à un éventuel compromis avec la MP et ses alliés de la cité de l’UA. Elle espère «aboutir à un compromis politique global pouvant conduire à la tenue effective d’élections démocratiques, crédibles et transparentes dans le plus bref délai».

Alors que les signataires de l’accord politique du dialogue parlent déjà d’un échec de la mission de bons offices de la Conférence épiscopale nationale du Congo, le Rassemblement n’y croit pas, poursuit le quotidien.

«Le Rassemblement réitère son engagement et sa volonté maintes fois exprimés, notamment lors de la rencontre entre la délégation de la CENCO et le Président du Conseil des sages en date du 30 novembre 2016 de soutenir les efforts déployés par la CENCO jusqu’à la tenue d’un dialogue réellement inclusif», écrit le journal.

Forum des As revient sur le même sujet et titre: «la CENCO convie les politiques à des négociations directes».

Les évêques catholiques en appellent à la responsabilité et à la bonne volonté politique des uns et des autres pour éviter à la RDC de sombrer dans une situation incontrôlable.  La CENCO a fait sa part du boulot, note Forum des As.

«Les évêques ont déblayé le terrain. Ils ont réussi à concilier les vues. Maintenant est arrivé le moment de se mettre autour d’une table pour parler de ce qui reste», affirme l’abbé Donatien Nshole, secrétaire général et porte-parole de la CENCO, cité par le journal.

Les évêques, qui alertent que l’heure est grave, appellent la MP et le Rassemblement aux échanges directs pour concilier leurs points de vue sur des divergences relevant notamment des questions liées au respect de la constitution, au processus électoral, au calendrier électoral, au financement des élections et au fonctionnement des institutions pendant la transition ainsi qu’aux mesures de décrispation politique, révèle Forum des As.

Pour la Prospérité, «La CENCO prend à témoin le peuple congolais et la communauté internationale»

Vue l’aggravation de la situation, la CENCO prend à témoin le peuple congolais et la communauté internationale, pour lancer un appel à la responsabilité et à la bonne volonté politique des acteurs politiques, afin d’éviter le chaos au pays, écrit le journal.

C’est ainsi que la CENCO dit intercéder auprès de la Vierge Marie, pendant ce temps de l’avent, pour que le pays et le peuple congolais parviennent à la paix.

«Les paumes de Tshisekedi sont ouvertes, pour recevoir son fils Kabila, afin de trouver un compromis», dixit un des sages du Rassemblement, Joseph Olenghankoyi, cité par La Prospérité.

Aux antipodes, le quotidien du groupe L’Avenir titre à la une: «Echec de la médiation de la CENCO: La MP regrette le temps perdu».

Dès le départ, nombreux sont les Congolais qui estimaient que la démarche de la CENCO n’aboutirait à rien, vu que cette structure de l’Eglise catholique avait elle-même claqué la porte du dialogue, faute «d’inclusivité».

Selon le journal, cette mission était tellement délicate que même le Chef de l’Etat personnellement, dans son discours du 15 novembre dernier sur l’état de la Nation, n’a pas caché son scepticisme, en disant:

«C’est également dans le cadre des dispositions pré-rappelées que s’inscrivait la mission que J’avais confiée aux évêques membres de la CENCO, que je remercie au passage, en direction de ceux des membres de l’Opposition n’ayant pas encore signé l’accord politique. Les résultats de leurs louables efforts témoignent malheureusement, une fois encore, du peu d’intérêt réservé par les concernés à cette quête de solution à nos différends par le dialogue».

Comme pour dire que ce résultat auquel la CENCO est parvenu ne pouvait étonner outre mesure, commente l’Avenir.​
 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner