Michel Bongongo parle des fonctionnaires menacés d’expulsion à l’INPS

Quatre-vingt fonctionnaires recrutés pour être affectés dans les structures chargées de la réforme de l’administration publique et qui sont logés à l’ l'Institut national de l'enseignement des sciences de la sante à Kinshasa (INPS) étaient menacés d’expulsion. Le ministre d’état à la fonction publique, Michel Bongongo assure que la solution à ce problème a été trouvée.
 
«Il y a eu un couac. Nous avons arrangé tout ça. Plus rien d’anormal ne se passera», rassure Michel Bongongo. Il affirme que cette situation ne peut pas  perturber le programme de la réforme.
 
« La réforme est une nécessité pour le développement de notre pays. La Banque mondiale est là pour nous assister. Et cette réforme va se poursuivre.  Il y a un problème de gestion des ressources humaines. Et devant ces genres de problème, il faut utiliser une certaine pédagogie. Nous nous sommes mis au travail et je crois que tout se passera comme il se doit», note le ministre  d’état à la fonction publique.
 
Michel Bongongo s’entretient avec Donat Madimba.

/sites/default/files/2016-12/27122016-p-f-invitebongongoministre-00.mp3

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (113)
Ebola (54)
Ceni (50)
FARDC (47)
Kinshasa (39)
Beni (37)
Monusco (29)
Caf (28)
Vclub (26)
Mazembe (25)
Linafoot (25)
UDPS (25)
Santé (22)
Yumbi (21)
FCC (19)